1er réseau de micro-crèches Montessori en France

pour l’épanouissement des tout-petits et le bonheur des parents
La vie pratique chez les tous petits 24 octobre 2018

Dans la pédagogie Montessori, le matériel de vie pratique est un des premiers matériels à être présentés à l’enfant dès qu’il arrive en crèche. Ce matériel n’est pas scientifique mais change selon la culture, le groupe social.

Il est essentiel car il invite l’enfant à être en action, à accomplir un travail concret dans un but réel, déterminé et facile à atteindre. Ces exercices sont tous liés à des fonctions de la vie courante, à la pratique habituelle, ce qui permet la répétition et le perfectionnement.

Ces exercices sont sortis de leur contexte pour une meilleure compréhension du mouvement à effectuer. La vie pratique permet à l’enfant de s’adapter à son temps et à son espace, de comprendre l’environnement dans lequel il évolue. Elle permet également d’appréhender “la socialisation”, grâce à la coordination motrice, l’ordre, la concentration ( il centre l’intérêt de l’enfant sur l’objet et sur son mouvement, ici et maintenant), la volonté grâce à la répétition et en le poussant à aller au bout de l’activité, ce qui développe la liberté intérieure, la confiance en soi, l’estime de soi donc l’autonomie et l’indépendance.

Les activités

Elles se divisent en deux catégories d’activité avec toujours un début, un milieu, une fin.

  • Les activités simples qui sont essentielles : presser une éponge, verser des graines, visser, dévisser, plier un tissu
  • Les activités complexes qui nécessitent de nombreux outils et étapes et résultent des activités simples : nettoyer un miroir, dévisser le produit, verser le produit dans une coupelle, enrouler le coton, mettre le produit sur le miroir, déplier et plier le chiffon, nettoyer le chiffon.

L’ordre

Il y a 3 périodes d’ordres :

  • Chaque matériel a sa place (du haut vers le bas et de gauche à droite).
  • Le matériel est rangé du plus simple au plus complexe (organisation des plateaux).
  • La présentation

L’ordre intérieur découle des gestes préparés individuellement et l’ordre extérieur de ceux acquis grâce à l’ordre des étagères. Ceci permet de mettre en place “la pensée logique” ou “esprit mathématique”.

Le mouvement

L’éducateur est là pour ordonner et économiser ses gestes lors de la présentation afin que l’enfant puisse absorber le mouvement.
Les exercices de vie pratique s’organisent autour de la main. L’organisation des mouvements de la main permet le perfectionnement du geste. Le travail de la main favorise le développement de l’intelligence. Le mouvement développe la volonté.

Le langage

Il permet de nommer l’activité à l’enfant, de développer son vocabulaire et de vérifier s’il connaît les objets.

Le développement social

Il se fait à travers la proposition du matériel. La manipulation de matériel permet d’acquérir les gestes du groupe auquel l’enfant appartient afin de s’y adapter et de devenir indépendant et autonome.

Deux étapes dans les exercices de vie pratique

  • La période où l’enfant fait des exercices pour lui-même.
  • La période où l’enfant fait des exercices pour la communauté.

Le développement social se fait par les gestes dans la vie pratique. La construction psychique à travers le mouvement, le langage et la façon d’être au monde.

4 groupes d’exercices de vie pratique

1 – Soins d’ambiance (Milieu intérieur et extérieur et exercices préliminaires)
2 – Soin de la personne
3 – Grâce et courtoisie
4 – Jeux collectifs (Coordination motrice)

Le point d’intérêt

Il a une fonction sur le contrôle de l’erreur et permet à l’enfant de se centrer.

Quelques photos pour illustrer :

 

Article inspiré d’Album Montessori