1er réseau de micro-crèches Montessori en France

pour l’épanouissement des tout-petits et le bonheur des parents
Le mobilier des micro-crèches Heididom 20 février 2019

Tout le mobilier des micro-crèches Heididom est fait sur mesure pour chacune des crèches.

Réalisé par Joël Philippin (Art Montessori), meilleur ouvrier de France, l’intégralité du mobilier est réalisé en matériaux naturels et plus particulièrement en bois.

Voici un descriptif d’une partie du mobilier que les enfants peuvent trouver dans nos crèches.

Le miroir avec la sa barre d’appui (barre de brachiation)

Il s’agit là d’un matériel d’éveil très important dans la pédagogie Montessori et aussi dans la psychologie de l’enfant.

Il sera installé au niveau du sol, le long du tapis d’éveil et délimitera un côté de l’espace d’éveil du bébé. Ainsi seront renvoyées les formes et les couleurs.

Ce miroir est très important : lorsque le bébé se retourne seul sur le ventre, il peut redresser sa tête et voir son image dans la miroir. Il peut aussi ramper jusqu’à le toucher de son front, lécher sa propre image et sentir le froid.

Le miroir ne stimule pas seulement la vision, il permet aussi au bébé de prendre conscience des mouvements du monde extérieur et des membres de sa famille.

Au fur et à mesure que sa vue progresse, son champ de vision s’élargit et sa compréhension aussi.

A la crèche, il peut découvrir les autres bébés dans le reflet du miroir et leur faire des sourires.

Il va aussi essayer de toucher sa propre image et découvrir pour la première fois ses émotions.

Il peut aussi avoir une vision de ce qui se passe autour de lui et ainsi ne pas être surpris par l’arrivée silencieuse d’un adulte ou par un évènement dont il n’aurait qu’une information auditive.

Le miroir reflète aussi la lumière, et donc en rajoute dans l’espace d’éveil du bébé. Attention aux rayons du soleil qui peuvent éblouir le bébé.

La barre

Une barre dite de « brachiation » est fixée devant le miroir. Elle doit être réglée à la hauteur moyenne de 47 cm (en fonction de la taille et de l’âge du bébé)

Cette barre va permettre au bébé de développer les muscles de ses bras, son équilibre et peu à peu de s’exercer à la position verticale. Comme l’enfant se laissera tomber au début, un tapis bien épais devra être posé sous la barre.

Le bébé pourra avoir une perception de la totalité des mouvements qui lui permettent de passer de la station horizontale à la station verticale.

Le portique en bois

Ce portique en bois est un élément essentiel de l’environnement du bébé dans le nido ou dans la maison. Le bébé est posé en-dessous sur un tapis moelleux (topponcino) ou une peau de mouton toute douce.

C’est une bonne stimulation pour les muscles du bébé, l’éveil de son intelligence (comprendre la causalité), sa coordination main/œil, etc…

Le portique doit être bien stable car l’enfant a beaucoup de force.

Au début les objets seront noirs et blancs pour respecter le besoin de contraste lié à la vue du bébé qui est en développement puis on pourra passer aux objets en couleur en privilégiant pour commencer les couleurs primaires respectant celles utilisées partout dans la pédagogie Montessori : rouge, jaune et bleu.

Le chariot

C’est un objet très stable, plus lourd que l’enfant car il ne doit pas basculer sous son poids. Il permet à l’enfant non marcheur d’avancer grâce à son soutien. Psychologiquement aussi, cet objet soutiendra l’enfant non marcheur dans ses efforts, sa persévérance et sa joie de grandir et d’accéder à la position verticale.

L’escalier

Vous pouvez introduire l’escalier quand l’enfant commence à ramper. Quand il progresse et commence à marcher, la rambarde et la rampe seront parfaites pour aider l’enfant à se mettre debout, monter et descendre. La pente permet à l’enfant de redescendre facilement de façon ludique et sans danger.

Utiliser les escaliers est quelque chose que tous les enfants ont envie de faire parce qu’ils les voient partout et n’ont jamais le droit d’être dessus tout seul.  Cet escalier doit être placé dans une zone sécurisée au cas où il tombe.

La table et la chaise

La table basse et la chaise sont adaptées pour permettre à l’enfant d’être en position assise en toute sécurité.

Elles sont à utiliser pour que l’enfant puisse y prendre ses repas et également dans la chambre pour qu’il puisse s’y installer pour ses activités.

L’Etagère basse 

Destinée aux bébés, dans la chambre, ou dans les pièces d’accueil, on installera ces étagères basses, le long du tapis d’éveil. Celles—ci recevront des petits paniers avec des balles, des hochets, des instruments de musique et peu à peu toutes les activités auxquelles l’enfant pourra accéder en autonomie.

Quand l’enfant grandit il faut prévoir plus d’étagères pour pouvoir diversifier et augmenter le nombre des activités proposées à l’enfant.

L’Etagère haute

Destinée aux enfants plus âgés (en phase de découverte de la marche), elle sera garnie de matériel, paniers, etc… mis à la portée de l’enfant.

Meuble de salle de bains

A la taille de l’enfant, il permet à celui—ci d’être autonome pour faire sa toilette, se laver les mains et se brosser les dents. Un miroir lui permet de se regarder. Il dispose d’une tablette pour poser la brosse à cheveux, le verre et la brosse à dents. Ce meuble sera utilisé avec un broc que l’adulte remplira régulièrement d’eau afin que l’enfant puisse le verser dans la bassine.

Le tunnel Picklérien

Ce tunnel fixe et très stable répond aux besoins sensoriels et moteurs de l’enfant.

L’enfant peut y pénétrer facilement en rampant à quatre pattes.

Il peut sortir par les deux extrémités. Il n’est pas enfermé car il comporte de nombreuses ouvertures visuelles de chaque côté. Ainsi l’enfant peut en permanence avoir un contact visuel avec la pièce et les autres personnes. Pas de sensations de noir ou de pénombre. Il permet aussi de s’agripper facilement pour se lever ou s’asseoir.