1er réseau de micro-crèches Montessori en France

pour l’épanouissement des tout-petits et le bonheur des parents
Qu’est ce que la motricité globale ? 24 novembre 2018

La motricité est un terme que l’on emploie beaucoup lorsque l’on parle de Montessori pour les 0-3 ans.

C’est un terme générique qui regroupe tous les types de mouvements du corps et des parties du corps.

Le développement moteur d’un enfant se fait selon 3 grands axes :

  • La locomotion : les actions du déplacement du corps comme marcher, ramper, courir
  • La posture : les positions du corps
  • La préhension : la main

Le développement moteur s’effectue tout le long de l’enfance. Il est d’abord volontaire puis involontaire et permet de rendre autonome. Il est totalement lié et dépendant du développement du cerveau.

Pour Maria Montessori, le développement de la motricité globale est essentiel chez les plus petits. Le mouvement faisant partie de l’essence même de l’enfant. Le mouvement est le sine qua non de la vie et distingue le règne de l’homme et de l’animal du règne végétal.

L’adulte, en proposant à l’enfant du matériel spécifique et un environnement facilitant le développement du mouvement, aidera l’enfant à mieux connaître son corps, le comprendre et à prendre confiance en ses propres gestes. Le corps est le véhicule de l’homme, et de l’enfant, il doit le connaître, s’en servir facilement et comme il le souhaite, apprendre à en prendre soin, etc.

Le développement de la motricité globale est un processus naturel auquel il ne faut pas mettre d’obstacles, mais l’encourager grâce à des connaissances affinées.

Différentes techniques en fonction de l’âge de l’enfant favoriseront ce développement :

  • Les 6 premiers mois, laisser l’enfant passer du temps sur le ventre par exemple. Pousser sur ses bras sera clé pour développer la coordination et la force
  • De 7 mois à l’apprentissage de la marche, laisser l’enfant s’asseoir par lui même. Cela deviendra comme une découverte de son propre pouvoir. Progressivement il tiendra plus longtemps, se mettre à quatre pattes, etc.
  • Vers 9 mois, la barre d’appui sur le miroir, par exemple, lui permettra de se mettre en position verticale
  • Lorsque l’enfant sait marcher, utiliser des escaliers par exemple, comme ceux de nos micro-crèches, l’encouragera à son développement

Pour aider l’enfant à se sentir le mieux possible dans son corps, il est donc essentiel de l’observer et adapter son environnement en incluant le matériel indispensable à la bonne maîtrise de sa motricité globale.